Arnaud ORELLE

Diplômé 2009 - Master Infectiologie Professionnel
Globe trotteur de laboratoire!
Consultant - Spécialiste Laboratoire 
IQLS - Integrated Quality Laboratory Services

Octobre 2016

«    J’ai d’abord débuté mon parcours universitaire par une licence en Biochimie à Claude Bernard. Après celle-ci, ayant estimé avoir fait le tour de la question (et de ce qui m’intéressait en Biochimie), j’ai poursuivi par le Master GBC (Génétique et Biologie de la Cellule), puis opté en 2ème année  pour la spécialisation du Master Professionnel Infectiologie parce qu’il se focalisait sur l’Infectiologie qui s’avérait être mon intérêt certain, mais aussi parce qu’il m’ouvrait la porte vers le privé et un accès au travail plus direct. J’ai pu apprécier le fait d’être une promotion au nombre réduit (<15) qui facilite l’esprit d’équipe, mais qui valorise aussi également le niveau d’étude et l’engagement de la part du corps enseignant.

La diversité des enseignements, mais aussi des intervenants aux parcours et des métiers différents, ont été importante dans la satisfaction que j’ai pu recevoir de cette année de M2.

    Après une première expérience très enrichissante chez Sanofi Pasteur (stage suivi d’un petit CDD dans une autre équipe), mon choix s’est confirmé pour les maladies Infectieuses, mais j’ai très rapidement eu envie d’explorer d’autres horizons, et de partir à l’étranger. J’ai fini par être recruté en tant qu’adjoint au chef de l’unité de Virologie à l’Institut Pasteur de Madagascar. Quelle fierté, et surtout quelle magnifique expérience, tant personnel que professionnel (pendant 2 ans). J’ai eu la chance d’intégrer une équipe très sympathique, et aussi que l’on me confie très rapidement des responsabilités, ce qui m’a permis de grandir professionnellement, de m’accomplir dans mes fonctions, et aussi forcement ainsi de gagner en confiance et en compétences.

    Après cette escapade Malgache, et suite à une réelle désillusion (une thèse débutée sur la Grippe débutée à Hong Kong à laquelle j’ai mis fin au bout d’un an), mais malgré tout fort d’une nouvelle expérience, j’ai eu la chance de pouvoir intégrer IQLS (Integrated Quality Laboratory Services), ou je suis depuis « Spécialiste de Laboratoire », ou en d’autres termes consultant en laboratoire.

 

    Notre agence travaille au renforcement des capacités des laboratoires (en santé publique), et principalement dans les pays en voie de développement ou encore dits « en transition ». Ce métier me permet (mais m’oblige aussi !) à de nombreux déplacements internationaux pour mener à bien nos activités et nos missions de renforcement.

 

    Cela est toujours un réel plaisir de pouvoir rencontrer toujours de nouvelles personnes, toujours très motivées et accueillantes, qui essayent toujours de valoriser autant que possible votre passage en vous « utilisant » (dans le bon sens du terme) autant que possible. Nous avons également la chance de toujours réaliser des activités très différentes (nous intervenons sur des aspects très différents du laboratoire), mais aussi dans des contextes très différents, qui requièrent une adaptabilité et une flexibilité très importante chaque jour. Je découvre chaque jour un peu plus que c’est exactement de cette diversité d’action (quand bien même très exigeante), et cette grande adaptabilité et réactivité que je tire le plus de satisfaction et d’accomplissement tant personnel que professionnel. Interagir avec les bénéficiaires ; et s’avoir s’adapter devant les spécificités techniques, pratiques, budgétaires, ou encore culturelles ou religieuses. Je dois reconnaître que j’exerce aussi un métier très valorisant, car nous voyons chaque jour l’impact direct de nos actions, et que nous pouvons amener souvent de très grands changements et améliorations, qui nous font tout simplement chauds au cœur.

 

    Aujourd’hui encore plus qu’à n’importe quel moment, c’est également la diversité de mon parcours et de mes expériences qui font qui je suis, mais nourrissent toujours un peu plus mon expertise. J’encourage donc les étudiants à ne pas masquer la possible diversité de leur cursus, et à ne pas refuser les diverses expériences qui peuvent s’ouvrir à eux sous prétexte que cela puisse « sortir un peu du chemin ou du cursus », elles vous apporteront toujours quelque chose (même si c’est un peu une « leçon »), et seront toujours plutôt bien perçue si justifiées.

 

    Dans la plupart des métiers (et dans vos démarches) il faut savoir se montrer flexible et faire preuve d’une grande adaptabilité. C’est aujourd’hui l’une des principales caractéristiques de mon métier de consultant, et même de notre société, IQLS. C’est d’ailleurs je pense ce qui en fait notre principale force, même à l’échelle internationale.

 

    L’AMIL représente une formidable plateforme de partage d’expérience, de réseau et de rencontres, mais reste aussi une source d’information, alors je ne saurais que trop vous conseiller de la rejoindre, mais aussi aux anciens élèves d’en prendre soin et de tout faire pour la soutenir. Merci encore à tous ceux qui investissent de leur temps ».